Laura, directrice et accompagnatrice / facilitatrice / éducatrice Montessori 3-6 ans.

Peux-tu nous parler de ton parcours professionnel ?
Assistante de professeur dans une école maternelle française de Londres après ma licence de mathématiques, j’ai poursuivi mes études en master Éducation à Lyon et ai été reçue au concours de professeur des écoles en 2013. Mon mémoire portait sur le conseil de coopérative. J’ai enseigné pendant 5 ans dans l’Éducation Nationale, faisant tendre ma pratique vers les pédagogies nouvelles. J’ai toujours travaillé en équipe dans des groupes pédagogiques : Groupe Français d’Education Nouvelle à Lyon, Public Montessori et Pédagogie Institutionnelle en Loire-Atlantique. Pour aller plus loin, je me suis formée à la pédagogie Montessori en 2017-18 pendant une année de disponibilité de l’Education Nationale où je travaillais à temps partiel comme animatrice dans une école publique Freinet. Depuis 10 ans, je suis aussi allée observer dans une dizaine d’écoles ou établissements publics et privés où l’on pratique la pédagogie Montessori, Freinet, Institutionnelle et deux écoles démocratiques. 

Pourquoi es-tu devenue accompagnatrice/facilitatrice/éducatrice 3-6 ans ?
Car j’aime contribuer à ce que les futurs adultes que nous laissons à la planète aient une relation apaisée avec eux-mêmes, les autres et leur environnement. 

Pourquoi t’impliques-tu dans ce projet d’école alternative ?
Car j’en partage les valeurs de liberté, bienveillance, confiance… et que nous nous efforçons de les vivre à chaque instant.

Selon toi, que va apporter cette école aux enfants ?
Un temps, un espace et un groupe où ils peuvent être eux-mêmes, vivre librement et donc apprendre toutes sortes de choses…

Une citation qui résume bien l’école d’aujourd’hui ?
« N’élevons pas nos enfants pour le monde d’aujourd’hui. Ce monde n’existera plus lorsqu’ils seront grands. Et rien ne nous permet de savoir quel monde sera le leur. Alors apprenons-leur à s’adapter. »
—Maria Montessori
« Toute personne dans une situation d’autorité incontestée, libre de toute critique, court le danger de devenir un tyran! » —Maria Montessori

Thibault, enseignant / facilitateur pour les 6-11 ans

Peux-tu nous parler de ton parcours professionnel ?
J’étais enseignant au Québec, Français d’origine, et je me suis réinstallé en France.
En effet, curieux de découvrir de nouveaux horizons et des pratiques pédagogiques différentes, après avoir suivi une Licence en Éducation à Lyon, j’ai poursuivi une maîtrise en Psychopédagogie et Andragogie à Montréal, pour ensuite finir ma formation à Ottawa.
J’ai enseigné à Montréal pendant 10 ans durant lesquels j’ai acquis de solides compétences pédagogiques auprès de jeunes de 4 à 12 ans.
J’ai aussi participé au web documentaire Des Racines et des Ailes, en partenariat avec l’Université de Québec à Montréal et la Commission Scolaire de Montréal, sur l’intégration des élèves d’accueil (élèves allophones).
De plus, j’ai formé plusieurs stagiaires et donné des conférences sur la pédagogie inclusive et l’apprentissage coopératif.

Pourquoi es-tu devenu enseignant ?
Pour faire une différence et un changement.

Pourquoi t’impliques-tu dans ce projet d’école alternative ?
Car il correspond à mes valeurs et me donne la liberté nécessaire à un enseignement qui me ressemble.

Selon toi, que va apporter cette école aux enfants ?
Un espace où l’erreur est permise et où apprendre se fait naturellement et dans le plaisir.

Une citation qui résume bien l’école d’aujourd’hui ?
« L’ enfance n’est pas une course pour savoir à quelle vitesse un enfant doit lire, écrire ou compter. C’est une petite fenêtre de temps pour apprendre et se développer au rythme qui convient à chaque enfant. »